SCCM historique


Malheureusement, trois permis de construire successifs sont rejetés. Pendant ce temps les prix montent et, en 1968, quand grâce à une intervention personnelle de M. Gaston Defferre, le feu vert est enfin donné, la subvention obtenue ne représente plus qu’une faible partie du coûts des travaux.

 

historique_18